LES ENFANTS TALIBÉS

Qui sont les enfants talibés?

Les écoles coraniques sont une ancienne tradition en Afrique de l’ouest. Leurs élèves sont désignés sous le nom de “talibés”. L’enseignement est donné par un marabout, uen personne d’autorité qui, pour des raisons culturelles et religieuses, fait figure d’autorité au Sénégal. On dit que l’éducation coranique est une école pour la vie.

La situation socio-politique du Sénégal et les problèmes de survie de certaines couches de la population sont quelques-uns des facteurs qui ont fait apparaître le phénomène des enfants talibés de la rue. Ceux-ci sont issus des couches les plus défavorisées de la population et proviennent de villages situés dans la brousse sénégalaise, ainsi que d’autres pays d’Afrique de l’Ouest, comme la Guinée ou la Guinée-Bissau. Leurs familles sont très pauvres et ne peuvent subvenir à leurs besoins. Les enfants sont donc envoyés dans les villes avec des professeurs d’écoles coraniques, qui sont dès lors chargés de leur éducation. Ces enfants talibés – souvent âgés de cinq ans seulement pour les plus jeunes – sont dès lors livrés à eux-mêmes. Ils vivent avant tout dans les rues des grandes villes sénégalaises.

L’enseignement dans les écoles coraniques est axé en premier lieu sur l’étude du Coran et l’apprentissage de rudiments d’arabe. Il n’offre par contre pas une scolarité complète, comprenant notamment l’écriture et le calcul. La plupart des enfants talibés n’apprend donc à lire et à écrire qu’à l’âge de 18-20 ans, après avoir fini la formation coranique.

D’autre informations sur les enfants talibés:

“Les enfants du Sénégal”, article sur le site L’Afrique des idées
“Les enfants perdus de M’bour”, film documentaire